La pâte à tartiner
"Plus vite que ton ombre"

L'autre jour,
Il y a trois mois,
Il y a tellement longtemps que je ne me souviens plus quand exactement, alors que je traînais encore au lit à neuf heures passées, je fus brusquement tirée du vide existentiel provoqué par le manque d'Evan Peters et Jessica Lange dans ma vie par le postier, qui tentait selon toute vraisemblance de défoncer ma porte d'entrée. (Sans doute sa manière de me rappeler que je devrais changer les piles de la sonnette.)
Bondissant hors du lit avec une réactivité pour le moins inaccoutumée, je m'enveloppai promptement de ma robe de chambre en peau d'ours, histoire de camoufler mon pyjama Bourriquet et mon absence de soutien mammaire, puis dévalai tant bien que mal l'escalier.

J'atteignis la porte au moment même où l'homme dégainait cette plaie tant redoutée qu'est l'avis de passage (anciennement baptisée "Sorry you were out!", autrement dit : "Vous étiez sorti•e•s !". LA BLAGUE...). Avec un soupir de soulagement, il me tendit le paquet à la place.
Le paquet ? Quel paquet ? Je n'avais rien commandé depuis des lustres, pour cause de pas d'sous. Qui donc m'envoyait un colis ?
Après être passé entre les mains douces et délicates de La Poste ET de Royal Mail, deux entreprises réputées pour le soin qu'elles prennent du courrier qu'on leur confie, ledit colis me parvenait en assez piteux état. Il était malgré tout évident qu'il avait été emballé avec amour, et, en dépit des dégâts infligés au joli scotch vichy, le contenu du paquet était indemne.


Copine C. m'avait envoyé le kit de survie ultime

[Tag] Liebster Award

Du fond de ma caverne, je n'en avais encore jamais entendu parler, mais me voilà taguée par The Hippie Chocobo !


Logo honteusement pillé sur son blog, car grosse flemme de trouver une source officielle.

Le principe est simple : je vous confie 11 choses à propos de ma petite personne, je réponds aux 11 questions de ma tagueuse, puis pose à mon tour 11 questions à 11 pauvres âmes (ONZE. La blague !). Le but étant de découvrir et faire découvrir de nouveaux blogs.

Allez, c'est tipar :

Calendrier
"Back to the Eighties"

Je sors cinq minutes de ma dépression post-trois-saisons-d'American-Horror-Story-tout-d'un-coup pour te montrer le truc le plus mimi que j'ai reçu par la poste en ce mois de janvier (avec la facture de mon comptable) :

Le calendrier "Back to the Eighties" de La petite vie de Ci !

Le calendrier fait partie de la section printables du site, mais n'ayant pas l'honneur et le privilège de posséder une imprimante en réel état de marche, j'étais évidemment terriblement frustrée de ne pas pouvoir aimer ce calendrier comme personne n'a jamais osé l'aimer, l'aimer comme j'aurais tellement aimé être aimée, etc. Regarde toutes ces belles couleurs !

"Meh. I'm not even in it" ~ Stevie
J'ai tout de même de la chance dans mon malheur, puisque l'adorable Ci a eu pitié de moi et m'en a envoyé un exemplaire, déjà tout découpé, et tout ! 

Que tu sois nostalgique de ta propre enfance ou que tu regrettes amèrement de n'avoir pu vivre cette glorieuse époque du lycra fluo et de la choucroute gaufrée, ce calendrier est fait pour toi. Chaque mois est illustré par une aquarelle représentant un jouet/personnage culte des années 80s. 
Voici quelques unes de mes préférées :

Happicturemas

Salut, copain de lose, et Bonne Année, paraît-il.

Ça y est, on a enfin rattrapé le futur.
2015 sera l'année des pantalons à l'envers, des Hoverboards et du remplacement de routine d'organes dans des cliniques de rajeunissement. Ah, et puis, Elijah Wood fêtera ses huit ans, aussi.
Alors avant que ces styles super choupis débarquent officiellement dans nos vies, si on revenait cinq minutes sur cette fin 2014?

SWAg


Et par là, j'entends la mienne. On se fiche de ce qui a bien pu se passer d'autre dans le monde.