Je sors cinq minutes de ma dépression post-trois-saisons-d'American-Horror-Story-tout-d'un-coup pour te montrer le truc le plus mimi que j'ai reçu par la poste en ce mois de janvier (avec la facture de mon comptable) :

Le calendrier "Back to the Eighties" de La petite vie de Ci !

Le calendrier fait partie de la section printables du site, mais n'ayant pas l'honneur et le privilège de posséder une imprimante en réel état de marche, j'étais évidemment terriblement frustrée de ne pas pouvoir aimer ce calendrier comme personne n'a jamais osé l'aimer, l'aimer comme j'aurais tellement aimé être aimée, etc. Regarde toutes ces belles couleurs !

"Meh. I'm not even in it" ~ Stevie
J'ai tout de même de la chance dans mon malheur, puisque l'adorable Ci a eu pitié de moi et m'en a envoyé un exemplaire, déjà tout découpé, et tout ! 

Que tu sois nostalgique de ta propre enfance ou que tu regrettes amèrement de n'avoir pu vivre cette glorieuse époque du lycra fluo et de la choucroute gaufrée, ce calendrier est fait pour toi. Chaque mois est illustré par une aquarelle représentant un jouet/personnage culte des années 80s. 
Voici quelques unes de mes préférées :



Janvier, ou l'Arbre Magique des Klorofil: Tout comme Sophie la girafe et les tapis de jeu "village", l'arbre Vulli fait partie de ces jouets qui semblait apparaître comme par magie dans tous les foyers à l'arrivée du premier-né. Sauf le mien, va savoir pourquoi. Du coup, j'étais toujours un peu jalouse quand j'allais chez quelqu'un et que je les voyais traîner là, parfois oubliés dans un coin poussiéreux. Mal aimés. Clairement pas mérités. Maintenant, je peux dire que j'ai le mien ! (Presque.)

Février, ou le Téléphone Fisher-Price : Celui-là, je l'ai ! Fun fact: le coin jeux de mon premier cabinet médical au Royaume-Uni était un vrai paradis pour tout fan de Fisher-Price vintage, autrement dit une parfaite reconstitution de ma chambre entre 1987 et 1989, avec, entre autres, les classiques téléphone et tableau d'éveil, ainsi qu'une armée de Little People dans leur ferme. (Je suis sûre que tu vois laquelle ; celle avec les moutons chelous.)

Août, ou le Club des amies* de Barbie : Je triche un peu, là, vu que je fus membre dans les années 90, et non 80. Mais en tant qu'improbable collectionneuse (lire : "amasseuse compulsive") de poupées Barbies, et surtout grande fan de trucs et machins, je garde un super souvenir du Club. En particulier des cadeaux. Si je me souviens bien, il s'agissait surtout d'autocollants à coller dans un livre d'images mettant en scène la vie de Barbie avec Ken, ses amis et ses indispensables accessoires hors de prix ; livre que je dois toujours avoir quelque part, rangé avec le collier "en or" orné de cinq petits cœurs gravés d'un joli B que Barbie m'avais envoyé pour un anniversaire. Parce que BFF.
*sexiste.


Novembre, ou Albator : Là encore, je suis trop jeune pour avoir connu les premières diffusions de la série, et je n'ai pas non plus énormément de souvenirs de l'intrigue, en fait. Pourtant, ce portrait fait définitivement partie de l'imagerie de mon enfance. Sans doute parce que je trouvais le personnage super sexy. (C'est toujours le cas, d'ailleurs.) Alors, grouille, Novembre !

Décembre, ou le Kiki : Parce que hhhiiiiii, Kiki ! Je ne pense pas raconter de bêtises en disant que le mien était la version simple du Kiki, tout nu. Et, puisqu'on cause singes (sisi), je crois que s'il y a deux jouets dont je ne me lasserai jamais, ce sont les Kikis et mes Magical Murphy ; si rigolos, trop de choupinitude. Ma mission cet été : les retrouver pour une séance photo.

Hmmm... sexy magnolia emulsion is sexy.
Tu peux télécharger le tien .
Oh, et en prime tu as une feuille rassemblant toutes les illus sur fond blanc, parce que tu voudras en faire des stickers, œuf course.




Et toi, c'était quoi ton jouet préféré ?